IMG-LOGO
DREDACT

COJEC RDC : AL KITENGE REVELE UNE FAILLE DANS UN VERS DE L'HYMNE NATIONAL RD CONGOLAIS

Michaelange - 26/10/2020 5239 Views 0 Commentaire

[Le journal du geek Africain] – Pendant son intervention lors de la présentation du collectif des jeunes entrepreneurs congolais, COJEC RDC le Samedi 24 Octobre 2020 à Kinshasa, celui qui est reconnu  le mieux comme étant stratège et fin Analyste économique par la plupart des jeunes, a fait remarquer à l’assistance que l’un des vers le plus important de notre hymne national, à savoir « … Nous bâtirons un pays plus beau qu’avant …. », renvoies à une action importante pour le développement de notre pays mais dans le futur…

Le temps choisit par les auteurs de l’hymne national, ne serait selon lui pas en adéquation avec les innombrables défis que font face les jeunes RD Congolais.

Avis partagé par la plupart des jeunes qui ont aussi noté que le chant patriotique prévoit de bâtir le Congo plus grand et plus beau dans un avenir incertain.

Par-là, le stratège RD Congolais conscient du potentiel que possèdent les jeunes, a tenté par ses mots éveiller la conscience collective de celle-ci bloquée sur des stéréotypes dont l’un se traduirait le mieux par ceci : LA JEUNESSE SERAIT L’AVENIR DE DEMAIN.

Pour y arriver, AL KITENGE à conseiller à son assistance pour la plupart entreprenante et jeune, d’être active et de ne pas toujours renvoyer la réalisation de leurs projets dans un avenir…souvent peu probable.

Place aux statistiques

Dans sa démarche directe et sa pédagogie tendant à toujours puiser dans les faits les situations anormales pour pouvoir les exposer aux jeunes et ainsi les mettre sur une piste de solution, l’un des intervenants du panel 2 dédié aux aspects économique et juridique de l’écosystème entreprenariat RD Congolais, cette fois l’exercice consistait à faire des statistiques sur notre capacité à créer des entreprises, donc à entreprendre.

Tenez-vous bien ! Selon le Stratège congolais, Il existerait en RD Congo près de 60 000 entreprises légalement constituées contre 4 000 000 en France et 7 000 000 en Allemagne.

S’immiscant dans la pensée de cet homme avertit, cette comparaison explique la santé économique médiocre de notre pays, qui de par sa superficie et son potentiel humain devrait se créer plus d’opportunités d’affaires.

L’assistance a identifiée, par ailleurs, plusieurs freins liés à ce taux aussi faible de création d’entreprise en RD Congo, entre autre le processus de création d’entreprise alourdis par la présentation des documents couteux et très souvent difficile à obtenir.

Jusqu’à décourager plus d’un entrepreneur.

Lueur d’espoir
Il y a du boulot, certes, mais la jeunesse RD Congolaise qui se veut active, ne cesse d’aménager des efforts afin de pouvoir tant bien que mal proposer des solutions innovantes et adéquates à leur environnement respectif, en tout cas, c’est ce que quelques-uns des jeunes entrepreneurs RD Congolais présents à cet événement nous ont fait savoir.

Pour lier la parole à l’action, Mademoiselle TISYA MUKUNA, pour ne citer que celle-ci, est la Fondatrice et PDG de la Société LA BOITE RDC, à partager son expérience entrepreneuriale et sa vision lors du panel dédié à la Jeunesse, mais aussi et surtout de présenter à l’assistance l’un de ses produits, LA KINOISE, une gamme de café de qualité issu de l’agriculture biologique.

Ce délicieux café est cultivé et conditionné à Kinshasa. Qui l’aurait cru !!!

LA REDACTION

 

Partager :

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

ceo.png Michaelange
admin

Web Rédacteur passionné du Numérique, des Sciences, des Technologies, de l’Ingénierie, de l’entrepreneuriat et de la Communication Numérique.

SUR TWITTER

Plus populaires

Suivez-nous !